Expérience Reiki filmée dans un hopital à Berlin en Allemagne.

Extrait de l'emission Xenius sur ARTE de juillet 2015.

Documentaire :
 
Le Reiki reconnu et pratiqué à l'hôpital

 

Documentaire :
 
On a retrouvé la Mémoire de l'eau,
Pr Luc Montagnier
Prix Nobel de Mèdecine

 

 

Documentaire FRANCE 5

Un documentaire diffusé en juillet 2014 par France 5 révèle les dernières découvertes - « révolutionnaires » selon ses propres termes - du Pr Luc Montagnier, colauréat du prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte du virus du Sida. S’appuyant sur les travaux très controversés de Jacques Benveniste sur la mémoire de l’eau, Luc Montagnier revendique d’être capable de téléporter de l’ADN par email. 

 

L’expérience que Christian Manil et Laurent Lichtenstein nous font suivre pas à pas dans leur film "On a retrouvé la mémoire de l’eau" remet en cause, par ses résultats étonnants, plusieurs théories scientifiques.

 

Si ceux-ci étaient confirmés, c’est à un véritable changement de paradigme que la biologie serait confrontée. Le vivant ne serait plus seulement régi par des réactions chimiques, mais aussi par des signaux électromagnétiques porteurs d’information. Est-ce pour cela qu’elle n’a pas encore été publiée dans une revue scientifique ? Ou du moins pas ses derniers développements ? Car le Pr. Montagnier a bien déjà publié trois articles relatifs à ses expériences, mais dans aucun d’eux ne figure l’aspect le plus spectaculaire de l’expérience du film : la régénération d’ADN à partir d’eau pure mystérieusement « informée » par des signaux électromagnétiques numérisés et transmis par email à un laboratoire italien. Expérience que le professeur qualifie de « transduction ».

 
Documentaire :
Grand Prix du Festival International du Film Scientifique Pariscience 2014
 

Le ventre,

notre deuxième cerveau

 

Le ventre, notre deuxième cerveau - Extrait - ARTE

Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête". Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions.

Que savons-nous de notre ventre, cet organe bourré de neurones que les chercheurs commencent à peine à explorer ?

 

Espoirs thérapeutiques

En outre, certaines découvertes ouvrent aujourd’hui d’immenses espoirs thérapeutiques. Des maladies neurodégénératives, comme Parkinson, pourraient trouver leur origine dans notre ventre. Elles commenceraient par s’attaquer aux neurones de notre intestin, hypothèse qui, si elle est vérifiée, débouchera peut-être sur un dépistage plus précoce. Plus étonnant encore, notre deuxième cerveau abrite une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries dont l’activité influence notre personnalité et nos choix, nous rend timides ou, au contraire, téméraires. Des États-Unis à la Chine en passant par la France, ce documentaire, nourri d'interviews et d'infographies éclairantes, passe en revue les recherches les plus récentes menées sur notre deuxième et intrigant cerveau.

Documentaire :
ARTE 2014
L'effet placebo

Notre pouvoir d'autoguérison

 

 

Longtemps décrié, l'effet placebo apparaît désormais comme une option thérapeutique sérieuse. Cette enquête rigoureuse porte un œil neuf notre pouvoir d’autoguérison.

L’effet placebo a longtemps joui d’une réputation sulfureuse. Attribuer une guérison à un placebo, une substance sans effet pharmacologique, c’était considérer que la maladie était imaginaire. Mais les progrès fulgurants de la médecine sont formels : l’effet placebo a bel et bien une action thérapeutique dont on commence à découvrir les mécanismes. En effet, la science a récemment mis en évidence qu’il modifiait des paramètres physiologiques, pouvant guérir, selon les pathologies et les expériences, jusqu’à 90 % des cas !


Le corps et l'esprit
L’effet placebo œuvre ainsi à la frontière du psychologique et du physiologique - ouvrant une voie vers la découverte des pouvoirs fascinants de l’esprit sur le corps. Ce film propose, à partir d’une enquête rigoureuse, un nouveau regard sur notre formidable pouvoir d’autoguérison, dont certains chercheurs étudient les mécanismes pour les mettre au service de la médecine de demain.

 
Documentaire :
ARTE  2011
Quand l’esprit guérit le corps

 

 

Certains praticiens sont de plus en plus persuadés de l'importance et de l'efficacité de la collaboration avec ce qu'ils appellent le «médecin intérieur» présent en chacun de nous, c'est à dire, les forces régénératrices activées par le cerveau. Ce documentaire fait le point sur les moyens de rendre les patients plus compétents face à leur propre maladie.

Ce document encourage à une introspection intéressante.

 
Nos pensées et nos émotions affectent l'eau

 

M. Masaru EMOTO a réalisé des photographies de cristaux d'eau distillée congelée en laboratoire.
Il a constaté que l'eau absorbe de l'information (y compris des émotions).

 

Les découvertes du Docteur Emoto révolutionnent notre vision de l'univers. Utilisant les prises de vue à vitesse ultrarapide, le Dr Masaru Emoto s'est aperçu que les cristaux d'eau formés par le gel révèlent la transformation subie par l'eau lorsque des pensées spécifiques et convergentes sont dirigées vers elle.

 

Il a découvert que l'eau de source et l'eau exposée à la vibration de mots bienveillants laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs des flocons de neige. Inversement, l'eau polluée et celle qui a été exposée à des pensées négatives produisent des motifs incomplets, asymétriques, aux couleurs ternes. Les implications de cette recherche entraînent une nouvelle conscience de l'impact positif que nous pouvons avoir sur la Terre ainsi que sur notre santé. 

 

En tenant compte du fait que notre corps est essentiellement composé d'eau, on comprend mieux pourquoi 95% de toutes nos maladies sont causées par le stress.

Eau exposée à la vibration de mots bienveillants

Eau exposée à la vibration des pensées négatives

 
Impact des mots négatifs et agressifs sur un être vivant
Ikea demande à des enfants de harceler une plante pour la bonne cause

Ikea a mis en place une expérience : elle a demandé à des écoliers d'insulter une plante et d'en complimenter une autre. Au bout de 30 jours, les effets de deux types de comportement étaient très parlants...

Parce que les enfants comprennent souvent mieux les leçons de vie avec des mises en scène plutôt qu'avec des mots, il semble pertinent d'imager les grands fléaux de notre ère afin qu'eux-mêmes ne contribuent pas à les faire perdurer en grandissant. L'un de ces phénomènes auxquels s'opposent le gouvernement et l'opinion publique est bien sûr le harcèlement.

En 2016, une enseignante britannique avait une idée brillante pour illustrer ses effets pas toujours visibles mais qui n'en restent pas moins dévastateurs avec un atelier qui consistait à insulter une pomme et à en complimenter une autre (l'histoire entière, c'est par ici). Ikea a repris ce principe mais a placé des plantes au centre de l'expérience. Pendant 30 jours, les deux végétaux ont reçu les mêmes quantités d'eau et ont été exposées au soleil de la même manière, mais ils n'ont pas subi un traitement similaire de la part d'écoliers : des remarques sympathiques et flatteuses ont été faites à la premières quand l'autre n'a reçu que des commentaires désagréables et dénigrants.

L'impact des comportements négatifs

Au terme de l'expérience, la première était en pleine forme mais la seconde, elle, commençait tout simplement à flétrir. Le but de cet atelier hors-du-commun est bien sûr de montrer aux plus jeunes l'impact qu'un comportement négatif et agressif peut avoir sur un être vivant. Mais il soulève un autre point : est-ce que les plantes peuvent nous entendre ? Est-ce qu'elles peuvent ressentir quelque chose qui s'apparenterait à une émotion ? Le site MythBusters, qui met scientifiquement à l'épreuve des idées reçues pour vérifier leur degré de véracité, a fait ses propres vérifications. Il en a conclu que les plantes ont une perception primaire, c'est-à-dire qu'elles ont une réaction quand elles sont frappées ou maltraitées, comme l'ont montré des enregistrements au polygraphe. De manière similaire, les plantes auxquelles on parle et que l'on bichonne poussent plus vite que celles confrontées au silence. Étonnant ! La leçon tirée de l'expérience ne change pas pour autant : être positif n'entraîne que le bien. On garde ça en tête...

JUSTE BIEN

10 rue Blaise Pascal

78800 HOUILLES

Tél : 07 82 04 83 82

Courriel : juste.bien@orange.fr

  • Facebook

Facebook :

© 2023 by Strategic Consulting. Proudly created with Wix.com